Premier réseau social sécurisé réservé aux patients

Philippe Crêteur, Conseiller en communication chez “Innovatech

Stent.care va offrir un lieu de rencontres virtuel aux 2,5 millions de wallons souffrant d’une ou plusieurs maladies de longues durées.

Maladies chroniques et handicaps concernent un européen sur deux. Et c’est souvent seuls qu’ils affrontent ces épreuves imposées par la vie. Pour trouver des réponses à leurs questions et mieux comprendre ce qu’ils vivent, certains consultent des réseaux sociaux généralistes. Inconscients des risques liés à l’exposition de leurs données personnelles (métadonnées), ils deviennent victimes des objectifs marketings de ces plateformes.

Mais ceux qui, pour ces raisons, refusent d’être membres d’un réseau social généraliste, doivent aussi accepter le revers de la médaille : s’enfermer un peu plus dans une profonde solitude.

Un réseau social sécurisé

L’objectif porté par trois Montois, dont Lucio Scanu (photo) réunis au sein de l’entreprise Kedroz hébergée à La Maison de l’Entreprise, dans le zoning Initialis, est de créer un réseau social destiné aux personnes confrontées aux difficultés de la vie quotidienne en raison d’un handicap ou d’une maladie. Il portera le nom de stent.care.

Mission ? Rompre l’isolement et faciliter l’entraide dans une même zone géographique. Stent.care est un espace adapté et sécurisé permettant la rencontre virtuelle entre les personnes vivant les mêmes réalités quotidiennes. Pour y arriver, l’équipe lance une campagne de crowdfunding.

Objectif : développer la première version du réseau social. Pour l’occasion, l’équipe a développé sa propre plateforme de financement. Sécurité et respect de la vie privée toujours.

InnovaTech a soutenu ce projet en co-organisant (avec l’entreprise Kedroz et La Maison de l’entreprise) une conférence de presse qui s’est tenue vendredi 8 septembre.

Article publié sur le site “Innovatech” le 13 septembre 2017

Lien de l’article vers “Innovatech”