Bien dormir pour se préserver des maladies

Bien dormir pour se protéger des maladies à l'image de cette femme qui dort profondément dans son lit. Son petit chien qui est à ses côtés n'arrive pas à trouver le sommeil.
Alors que nous passons plus d’un tiers de notre vie à dormir, le sujet du sommeil est parfois peu abordé lorsque l’on souffre de maladie et/ou de handicap. Trop souvent la question n’est jamais abordée avec l’équipe médicale qui nous prend en charge.

Le manque de sommeil impacte votre santé.

Bien dormir pour se préserver des maladies est essentiel. Nous passons plus d’un tiers de notre vie à dormir. Les troubles du sommeil sont peu abordé avec les personnes en situation de maladie et/ou de handicap. Les malades témoignent rarement de leurs troubles du sommeil. Cette question n’est souvent jamais abordée avec l’équipe médicale .

Le manque de sommeil impacte votre santé

Pourtant, aujourd’hui, nombreuses sont les études qui attestent qu’un manque de sommeil impact durablement les risques cardiométaboliques (hypertension artérielle, taux de glucose élevé ou diabète de type 2), cardiaques et qu’il influence les risque de cancer. Le mot d’ordre est donc bien clair  : Il faut bien dormir pour s’assurer que notre corps puisse combattre les maladies car bien dormir vous préserve des maladies.

Trouver  la température idéale pour bien dormir.

Nous avons tous connu des difficultés à trouver le sommeil lorsque la température de la chambre est trop élevée ou trop basse.

La gestion de la température est un exercice difficile. En fonction de notre environnement, nous sommes contraints d’aménager nos périodes de sommeils. Certains dorment la fenêtre ouverte, d’autres la garde fermée. La nuit est parfois partagée avec un(e) conjoint(e) ou encore avec un animal de compagnie. Toutes ces situations influences grandement la régulation de notre température corporelle durant notre sommeil. Trop chaud ou trop froid, nous finissons par nous réveiller.

La température idéale d’une chambre à coucher doit osciller entre 16 degrés et 18 degrés.

Une exposition à trop de froid ou trop de chaleur se traduira par une augmentation des éveils intra-sommeil et une fragmentation de votre sommeil  paradoxal.

Quand les histoires permettent de mieux dormir.

Comme pour les enfants, le passage du cycle jour au cycle nuit peut être une source d’angoisse.

Quand on lit une histoire à un enfant, le timbre de la voix, le rythme, l’esprit général de l’histoire aident à diminuer le seuil de vigilance du mental et à le rassurer. Il accepte ainsi de s’endormir. Il est également intéressant, en tant qu’adulte, que vous vous racontiez vous-même une histoire et que vous vous impliquiez dans son déroulement. Cette détente est exceptionnelle, que vous soyez atteint d’une maladie ou pas… Elle sera pour tous, salvatrice  !

Trouver la bonne méthode pour trouver le sommeil et bien dormir.

Suivez ci-dessous le fil conducteur que vous pourrez aménager selon vos préférences de cocooning  ! Le but est de s’aider de la notion de conte dégressif. Vous allez utiliser le compte pour le conte, en commençant à 12 pour terminer à 0. N’hésitez pas à enregistrer votre histoire et à vous la passer le soir.

Se laisser porter par nos envies pour trouver le sommeil

Nous vous proposons quelques exemples de phrases que vous pouvez adapter ou compléter au grès de vos envies du moment. Ces phrases peuvent se construire sur des idées fugaces qui vous traversent l’esprit.

  • Je suis allongé sur mon lit et je suis bien… Rien ne peut me déranger, je ferme les yeux et j’imagine…
  • Je regarde ce coucher de soleil… La mer est belle, tout mon être profite de la beauté de ce paysage… il y a des grands pins maritimes, un sable soyeux, le calme règne…
  • J’ai un peu chaud et je compte lentement 12…11… Je me sens en paix, calme, tranquille… Rien ne peut m’arriver.
  • Le soleil se couche lentement et laisse la place à une belle nuit étoilée… Comme ce paysage est agréable, serein, plein de douceur… rempli du sourire des anges… une douce quiétude… Une harmonie s’empare de moi, de mon corps… Une douce quiétude qui va de mes pieds à mes jambes… qui se détendent, s’harmonisent.
  • Je compte à nouveau… 10, 9… Peu à peu, mon corps devient plus lourd, plus dense… Le son de l’eau me berce, comme un rythme régulier d’endormissement… Mon bassin maintenant se détend… Il s’enfonce dans mon lit… Et j’apprécie ce moment de quiétude, d’harmonie.
  • La lune s’élève dans le ciel, lentement… Je compte 8, 7… Ce paysage me rassure. Je peux sentir un vent apaisant souffler dans les sapins aux ombres rassurantes…
  • Je respire en posant mon attention sur le ventre… Qui monte et descend avec ma respiration… Je me sens bien, en paix, mon ventre se détend.
  • Je compte 6, 5… C’est toute ma poitrine qui se détend… Chaque muscle, chaque fibre, chaque cellule se détend profondément. Les étoiles me sourient… La lune est là, toute blanche au milieu du ciel… L’air s’emplit de toutes les senteurs de la nuit… Une douce quiétude… Une harmonie me détend des pieds à la tête.
  • La lune au milieu du ciel est pour moi le signal du lâcher prise, de l’abandon au sommeil… Je compte 4, 3… Mon visage s’apaise… Je sens que tous les muscles du visage sont détendus… Apaisés… Je sais que je vais rapidement vers le sommeil et j’en suis heureux. Ma respiration est libre, mon corps est libre de toute tension…
  • Je suis là, tranquille, allongé en toute confiance, et je compte 2, 1. Je sais que dans quelques instants, je vais aller dans le sommeil, et j’en suis heureux. Ce sentiment de quiétude, d’harmonie ne me quittera pas jusqu’à mon réveil. Rien ne peut m’arriver… je suis en paix. Tout est fluide, je suis totalement détendu… La nuit est belle, éclairée par les étoiles. La lune veille sur moi… Tout est paix et harmonie… Je me laisse aller en toute confiance au sommeil…
  • 1, 0… Je m’endors dans ce lieu merveilleux qui m’accueille avec le plus beau des sentiments d’amour et lâche totalement prise… Je dors !

A vous de jouer maintenant…

Il est important de jouer avec la répétition des mots qui vous conviennent bien, qui vous conviennent le mieux. Quiétude, harmonie, apaisement, tranquille et douceur vont vous entraîner dans une phase quasi hypnotique qui va vous permettre de vous relâcher le mental va s’activer grâce à la répétition de ces mots que vous choisirez.

Pour l’histoire, choisissez un élément naturel que vous affectionnez, la montagne, la forêt ou le visage d’un être cher qui vous rassure, un événement heureux de votre passé ou que vous aimeriez voir se réaliser.

Pour vous échapper un peu de ce que la maladie vous fait vivre, vous devez trouver un exutoire qui vous permette d’oublier un peu et qui vous entraine vers des pensées plus douces. Cette technique vous aidera à bien dormir et le sommeil est une des choses les plus importantes pour le corps humain.

N’hésitez pas à pratiquer régulièrement pour votre bien-être personnel.

Vous souffrez de troubles du sommeil et dormir est source d’angoisse, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste.

Prenez soin de vous  !

Pour plus d’informations sur les troubles du sommeil :

BASS – Belgian Association for Sleep Research and Sleep medicine (Belgique)

INSV – Institut National du Sommeil et de la Vigilance (France)

Réseau Morphée (France)

Association Prosom – Association nationale de promotion des connaissances sur le sommeil (France)

Sommeil et santé (France)

France Insomnie (France)

ANC – Association française de narcolepsie cataplexie et d’hypersomnie (France)

Fondation Sommeil (Canada)

Stéphanie DEVISSCHER
Rédactrice presse/web