Du sport absolument … même avec une maladie chronique

Du vélo c'est excellent pour la santé

Vous ne bougez pas ? Quel dommage ! Mais voilà, parfois, il y a une maladie chronique qui empêche de faire ce que l’on souhaiterait faire. Il faut changer vos habitudes et faire du sport à votre rythme

Tout d’abord il faut dire que la pratique du sport et les maladies chroniques ne sont pas incompatibles, bien au contraire.

En effet que ce soit pour calmer certaines douleurs liées à la maladie ou pour perdre quelques kilos, vous ressentez le besoin de faire du sport pour vous sentir mieux.

En fait, la pratique du sport augmente la masse musculaire et accélère la perte de poids puisque les muscles, pour travailler, puisent dans les réserves graisseuses.

Donc la santé s’en ressent : le cœur et le système respiratoire gagnent en efficacité, le capital est préservé, on se sent moins fatigué, on dort mieux…

Sport et maladies chroniques

Faites du sport absolument

D’une façon générale, faites comme vous pouvez en suivant les recommandations du médecin. Même peu, c’est toujours bien…

Du sport, absolument ! Oui mais, faut-il plutôt nager pour lutter contre le diabète, faire du yoga contre le cancer, courir après un infarctus ?

À ce jour l’activité physique dans les maladies chroniques est aujourd’hui largement établie. Mais la nature de l’activité à recommander ainsi que les moyens de la faire adopter sur le long terme par les patients n’est pas simple.

Mentionnons que des études très rigoureuses testent, exactement comme pour des médicaments, l’efficacité de l’activité physique, et permettent d’établir des programmes adaptés prescrits comme un soin complémentaire aux autres traitements. Donc oui, de surcroît, faites du sport absolument !

Découvrez l’article de l’Inserm “Activité physique et maladies chroniques, le duo gagnant” en cliquant ici >>

Du sport, absolument… Mais quand ?

D’abord, il faut dans l’idéal pratiquer deux ou trois fois par semaine, au moins 45 minutes, à rythme modéré. Mais vous avez l’impression que vous ne trouverez jamais le temps ? En semaine, cela peut être parfois difficile mais comptez avec le week-end. D’ailleurs avec une séance le samedi et une autre le dimanche, il ne vous reste plus qu’une séance à placer en semaine, c’est faisable ! Notons que faire 45 minutes de marche chaque weekend compte pour une séance.

Je ne me sens pas motivé…

Quoiqu’il en soit, se mettre au sport demande un gros effort au début… Mais vous allez constater que, très rapidement, non seulement vous en ressentirez les bénéfices, mais en plus vous y prendrez réellement plaisir. Votre organisme, lui, s’en rendra compte très vite, d’autant que toute séance un peu longue déclenche un flot d’endorphines. En effet, ces molécules de bien-être fabriquées par le cerveau qui provoquent une réelle euphorie… Une vraie drogue dont il serait dommage de se passer ! Vous verrez, vous y prendrez très vite goût !

Quelques conseils pour se remettre à faire du sport, absolument !

Maladies chroniques : choisissez le sport adapté

Facilitez-vous le sport…

Tout d’abord, soyez pratique et choisissez des activités qui ne soient pas trop contraignantes : si la piscine est à 15 km ou que le cours de yoga a lieu le dimanche matin à 8 h, vous n’irez pas plus d’un mois, c’est sûr.

Ensuite, si vous êtes atteint d’une maladie chronique, pensez tout d’abord à vous, et faites du sport à votre rythme. À ce propos, vous pouvez marcher 20 à 30 minutes chaque jour, ou moins… et vous augmenterez avec le temps.

Voyez double

Essayez de ne pas choisir un, mais deux sports, dont l’un au moins fait travailler tout le corps et pas seulement une partie. Par exemple, si vous voulez faire du stretching et donc faire des étirements, combinez avec de la marche : ce sera moins lassant et meilleur pour vous.

Faites-vous plaisir

Choisissez votre activité en fonction de vos goûts et de vos besoins, selon, par exemple, que vous aimez être dehors, que vous voulez bouger en groupe ou en solo, que vous êtes attiré par une discipline plutôt physique ou au contraire très “zen”.

Misez sur l’originalité, faites du sport absolument !

Vous avez la forme pour faire du footing ? même léger, faites-le ! Faites aussi de la danse, de l’équitation, de l’escrime, ou du golf… tout est possible, ou presque !

Apprécier la marche !

Allez-y en douceur

D’abord, pas question de passer de “rien du tout” à ” une heure du footing par jour” : reprenez doucement, surtout en ayant une maladie chronique. Si vous vous lancez trop violemment, vous risquez de vous épuiser ou même de vous blesser.

Programmez vos “rendez-vous sport”

Ensuite, inscrivez noir sur blanc vos séances sur votre agenda. Vous risqueriez de zapper vos séances parce que vous aurez pris d’autres obligations…

Ne restez pas seul

Entrainez-vous avec un ami, qui soit suffisamment motivé pour vous pousser quand vous aurez un “coup de mou”. Sinon, choisissez une activité de groupe avec une ambiance sympathique : c’est motivant !

Testez-vous

Faites une séance d’essai avant toute inscription pour voir si l’activité vous convient. Signez pour un mois, dans une salle de sport, pour vous laisser le temps de “prendre la température”. Pour le moment, avec ce temps de confinement, l’heure n’est pas aux inscriptions en salle, alors profitez pour marcher en vous faisant plaisir.

faites vous plaisir, faites du sport en couple

L’exercice physique est prescrit et dosé chez les patients atteints d’une maladie chronique, au même titre que les autres traitements. Le vrai défi étant de faire durer l’adhésion du patient au sport choisi… Quel qu’il soit.

L’activité physique a ainsi montré des bénéfices intrinsèques pour traiter toutes les pathologies chroniques. Il faut absolument faire du sport pour conserver une bonne hygiène de vie.

Ne pas faire d’activité physique quand on est en bonne santé, c’est un choix. Par contre, chez les malades chroniques, ce sont des soins qui doivent être prescrits et dosés. La balance bénéfice/risque du sport est systématiquement favorable !

Sportez-vous bien !